Un Jour - Une Etiquette - Un Vin






Rechercher sur ce Blog avec Google CSE


31 janvier 2007

Une demeure de prestige pour un chasselas de caractère


Le Château d'Allaman


Tournée vers les eaux bleues du Léman, cette magnifique demeure d’origine féodale du XII ème siècle a vécu bien des aventures ! Après avoir été incendié par les Bernois en 1530, le Château fût reconstruit au cours du XVIIème siècle. Le grand bâtiment dut attendre l’arrivée de la Marquise Jeanne-Marguerite de Langallerie, en 1723, pour retrouver dignité et splendeur.

Les vins du Château d'Allaman
Aujourd'hui résidence de prestige, le Château surplombe les 15 hectares du vignoble. Les sols variés permettent l’implantation de nombreux cépages tant blancs que rouges tels que Chasselas, Pinot Noir, Gamay et les spécialités Gamaret et Garanoir.

Schenk SA y produit un excellent chasselas, le Château d'Allaman AOC.

Schenk SA - Château d'Allaman
La robe est limpide, de couleur grise dorée. Le bouquet est très élégant au senteurs florales, très typé chasselas. Il plait par sa finesse et son carcatère fruité. Il convient admirablement à l’apéritif, accompagne les mets au fromage, les poissons d’eau douce et les entrées. Il peut être servi avec les viandes blanches et les volailles.

Membre de l'association Clos, Domaines et Châteaux, ce magnifique domaine produit des vins de qualité, reflets de leur terroir et de leur patrimoine historique. Il fait partie des plus beaux domaines viticoles du Pays de Vaud.

29 janvier 2007

La Légende de Saint-Georges


Un assemblage de cépages rouges


Connu pour avoir transpercé de sa lance un dragon diabolique au IIIe siècle, Saint-Georges fait à nouveau parler de lui. Il offre son symbole à une somptueuse cuvée construite sur l'assemblage de cinq cépages : Syrah, Humagne Rouge, Merlot, Cabernet et Diolinoir.


La légende de Saint-Georges - Cave St-Georges Sierre Valais

Cave St-Georges Sierre - Les goûts et les couleurs du Valais


Chacune des cinq variétés de la légende de Saint-Georges est vendangée à son meilleur stade de maturité. Les vins issus de chacun des cépages sont ensuite vinifiés et élevés séparément durant douze mois en barriques de chêne. Ils sont enfin réunis avant la mise en bouteilles. Une attention toute particulière est vouée au respect de la complémentarité des caractères des cinq cépages, de manière à gagner en harmonie et en complexité.
La robe, d'un grenat profond, est annonciatrice d'un vin concentré et puissant. La richesse aromatique de senteurs de fruits noirs et de baies sauvages, auxquelles s'ajoutent des notes délicatement vanillées, subjugue par sa complexité et son intensité. La bouche s'impose, volumineuse et pourtant élégante, avec de savoureux tannins. Longueur et plénitude couronnent sa félicité.

Un vin qui ne peut que s'épanouir avec les années. S'accorde avec une cuisine goûteuse, des viandes grillées, des plats épicés, le gibiers ou les fromages affinés.

25 janvier 2007

Les videos des Liens du Vin


La gestion du contenu actif - objets incorporés

Les videos apparaissent dans une page autonome, valide html4.


Le message Cliquez ici pour activer le contrôle n'apparaît plus.

Les videos

Les cosmopolites


Les Cosmopolites By Obrist - White - Pink - Red

Une nouvelle création de la Maison Obrist à Vevey. Un coffret cadeau joyeux et pétillant de trois vins friands et savoureux.


Les Cosmopolites by Obrist

Obrist - Artisans du Vin depuis 1854


White : Assemblage à base de Chasselas. Délicatement fruité et légèrement aromatique. Vin léger avec un bel équilibre.


Pink : Pinot Noir et Gamay. Arômes de melons, de groseilles et de fruits exotiques. Jolie vivacité, beaucoup d'élégance.


Red : Assemblage de cépages à base de Gamay. Arômes bien développés, légèrement épicé. Vin riche aux tannins puissants et bien enrobés.

L'année 2006 restera comme celle de tous les contrastes


Le Millésime 2006 en Suisse romande - L'avis de l'oenologue

Le printemps avait démarré avec un début de végétation difficile, suivi d'une floraison dans la norme (aux environs du 10 juin). Après un mois de juillet chaud et sec, souvent caniculaire, les sondages laissaient présager une récolte exceptionnelle.
Patatras! Alternant le chaud et le frais, la pluie et le beau temps, un mois d'août brouillon ralentit la maturation et la véraison s'effectue lentement. Les pluies de septembre et la chaleur de certaines journées favorisent ensuite l'apparition de foyers de pourriture. Heureusement, la maturité s'accélère et l'on peut commencer les vendanges le 25 septembre. Paramètre capital, le soleil d'octobre dissipe les ultimes craintes et la qualité s'affiche avec bonheur.
Evidemment, il existe d'importantes différences d'une région à l'autre, d'un producteur à un autre. Trier! Trier! Trier! Le mot d'ordre aura été de rigueur dans les cantons de Vaud et de Genève. En revanche, le Valais a été épargné par le fléau de la pourriture et le temps a permis de garder un très bon état sanitaire. Partout, les moûts blancs sont francs, fruités et sucrés avec une acidité bien équilibrée. Pour leur part, les moûts rouges se parent d'une belle couleur et présentent des tannins souples.
Les fermentations se déroulent à merveille et l'on peut se faire déjà une heureuse idée du millésime 2006. Jusqu'au dernier moment, on a retenu son souffle et croisé les doigts. Ouf! Le soleil d'octobre a donné l'ultime coup de pouce.
Les vendanges augurent que 2006 sera un bon millésime, avec des vins bien constitués.

En savoir plus : Le Courrier du Vin

Vendanges 2006 - Château Allaman

Vendanges 2006 - Château d'Allaman


Les Sites du Vin


Les vignettes